INTERVIEW - Il ÉTAIT UNE VEGGIE, LE BLOG ZÉRO DÉCHET

[ILS ONT OSÉ]  Le mois de Mai est placé sous le signe de la transparence ! Partons à la rencontre d’une personnalité engagée qui partage en toute honnêteté, sa démarche personnelle pour la planète. La preuve que chaque (petit) geste compte pour un futur plus optimiste.
« Je suis très loin d’être parfaite. Je pense qu’il faut y aller à son rythme et ne pas se flageller. Chez moi, pas de jugement ou de morale, je suis plutôt dans l’encouragement des petits gestes. La charge mentale écologique est déjà assez présente comme ça. […] Revenir à des choses simples, à une vie plus simple. Ralentir. On n’a pas besoin d’autant d’objets, de vêtements pour être heureux ! »
Nous avons eu la chance d’échanger avec Corinne, connue sous le pseudonyme Instagram « Il était une Veggie ». Son blog zéro déchet est un véritable guide pour se tourner vers un mode vie plus responsable et une alimentation plus végétale en toute simplicité. Et ce, toujours avec humour et bienveillance.

 

Audrina : Hello Corinne, pouvez-vous nous parler de vous ?

Corinne : Après une carrière dans le secteur d'achats marketing dans l’informatique, le multimédia, les objets connectés et récemment les trottinettes électriques, j’ai décidé en 2021 de tout quitter. J'ai donc lâché mon job et ma vie parisienne afin de rénover une grange en Charente Maritime et de me lancer dans l’entrepreneuriat. En effet, j'ai créé mon blog iletaituneveggie.com en 2017 après être devenue végétarienne ! Depuis, j’évolue dans la sphère "green" en essayant d’inspirer les gens dans un quotidien plus écologique en toute simplicité. J’aime aussi montrer à ma communauté comment végétaliser son assiette simplement avec des recettes de tous les jours, facile à reproduire et toujours très gourmandes.

Raymond, mon bouledogue français de bientôt 11 ans, mascotte et fidèle assistant m’accompagne dans mes nouvelles et belles aventures !

 

A : Qu’est-ce qui vous a poussé à créer le blog "Il était une Veggie" ?

C : Lorsque j’ai décidé d’arrêter de manger des animaux, j’ai été confronté à un flot de questionnement de la part de mon entourage et des gens que je pouvais rencontrer. Cela semblait vraiment intriguer, voire parfois inquiéter... Certaines personnes appréhendent l'idée de ne plus manger de viande ou de poisson. Je me suis alors dis que c’était un sujet qui pourrait alors intéresser un public plus large ! C’est comme ça que je me suis lancée dans le blogging. Et c’est par la « porte » du végétarisme que je suis devenue ensuite plus écolo. Ouvrir les yeux sur la question animale et son impact sur l’environnement m’a poussé à m’interroger sur le reste de mes habitudes de consommation et ce fut un vrai chamboulement. Ce sont toutes ces découvertes, expériences et moments de vie que je partage sur mon blog et mes réseaux sociaux depuis 5 ans maintenant. 

 

A : Par quoi avez-vous commencé pour adopter un mode de vie plus responsable ? 

C : Comme je le disais, c’est devenir végétarienne qui m’a fait conscientiser ma consommation de façon plus globale. J'ai donc tout revu : mes produits d’hygiène, de beauté, d’entretien de la maison, consommer bio, la mode éthique, etc. Comme un réveil soudain sur le monde, j’ai arrêté de consommer à tout-va sans réfléchir ! J’ai ralenti puis pris la mesure de chaque chose. C'est là que le changement a commencé à opérer pas à pas vers un mode de vie écoresponsable. Autant que faire se peut !

 Je suis très loin d’être parfaite. Je pense qu’il faut y aller à son rythme et ne pas se flageller. Chez moi pas de jugement ou de morale, je suis plutôt dans l’encouragement des petits gestes. La charge mentale écologique est déjà assez présente comme ça.

 

 A : Quels sont les engagements qui vous tiennent le plus à coeur à l’heure actuelle ?

C : La cause animale est mon engagement le plus fort. Au-delà même du bien-être de ces animaux - qui ne méritent pas d’être créés pour être élevés, vivre dans de telles conditions de souffrance pour être ensuite et tués avec autant de barbarie - ,réduire drastiquement la consommation de produits animaux est un geste individuel très puissant pour sauver notre planète et être en meilleure santé.

Les gens ne se rendent pas compte (ou ne veulent pas en prendre conscience), que l’industrie de la viande et de la pêche sont dévastatrices pour l’environnement et la biodiversité. C’est l'un des gestes les plus simples et efficaces à mettre en place pour sauver notre belle planète. 

 Une de mes citations préférées de Ghandi (que j’ai par ailleurs mis sur mon blog) est "On reconnaît le degré de civilisation d’un peuple à la manière dont il traite ses animaux. »  

 

A : Quel(s) conseil(s) aimeriez-vous donner à toutes ces personnes qui aspirent à un mode de vie éthique ?

C : Avant tout, être indulgent.e et bienveillant.e avec soi-même. Faire de son mieux et consommer en pleine conscience est déjà un énorme pas vers un mode de vie responsable. Tant pis s'il y a des couacs sur le chemin et que tout n’est pas parfait.

Y aller pas à pas, adopter un nouveau geste ou une nouvelle habitude, puis se l’approprier ! Une fois que c’est ancré dans la nouvelle routine quotidienne, en apprendre un autre.

Il faut aussi s’informer, s’informer et s’informer ! Ne pas croire tout ce que l'on nous dit. En effet, beaucoup de grandes entreprises font du greenwashing pour se redonner une belle image à coup de mots-clés et de couleur verte sur les packagings.

Revenir à des choses simples, à une vie plus simple. Ralentir. On n’a pas besoin d’autant d’objets, de vêtements pour être heureux !

 

Découvrir le blog  →