INTERVIEW - ABSOLUTHÉ, LA MARQUE DE THÉ ZÉRO DÉCHET

[ILS ONT OSÉ]  Le mois de Mars met à l'honneur la Journée Mondiale du recyclage ! Partons à la rencontre de jeune marque engagée Absoluthé, qui œuvre pour un monde zéro déchet.

 

« Quand on dit "recyclage des déchets", on pense tout de suite à la poubelle jaune, aux cartons et autres emballages. Mais il faut penser plus largement, et bien se rappeler que ce dont nous ne voulons plus reste bel et bien une ressource dans un monde aux capacités limitées. »

 

À l’occasion de la journée mondiale du recyclage, nous avons eu la chance de rencontrer Camille Douay, fondatrice de la marque Absoluthé. Chez eux, toute notion de déchets à disparu ! Plus que du simple thés, la marque propose des boîtes de thé entièrement recyclables et rechargeables. Autant vous dire, qu’on adore leur concept et qu’on avait quelques questions à leur poser.


 

 Audrina : Absoluthé en quelques mots, c'est quoi ?

Camille : Absoluthé, ce sont des thés et des infusions biologiques finement moulus et solubles dans l’eau. Notre credo : sain, pratique et durable ! 

Sain, parce que nos boissons sont à 100 % composées de plantes biologiques sans aucun additif, ni sucre, ni arôme, ni colorant. 

Pratique, car il suffit de déposer une cuillère de poudre dans la tasse, d'ajouter de l'eau chaude (ou fraîche pour la version thé glacée) et le thé est prêt, sans avoir à attendre une durée d'infusion. Le goût reste stable dans le temps, donc on peut préparer un thermos et partir avec ! D’ailleurs, nos boîtes sont suffisamment petites pour être emmenées partout.

Enfin, sur le plan de durabilité, nous changeons complètement la donne : il faut savoir qu'en ce qui concerne le thé en sachet, le poids d'emballages jetables est supérieur au poids du thé à proprement parler ! Le thé est une plante comestible, qui parcourt des milliers de kilomètres jusqu'à nous, or son mode de consommation classique consiste à jeter cette matière première avant même d'en boire l'infusion.

 

A : Qu’est-ce qui vous a poussé à fonder Absoluthé ?

C : Absoluthé est né de la volonté de créer un thé zéro déchet, zéro gaspillage. Nos plantes sont finement moulues de manière à ce que l'on puisse les boire littéralement, comme on le fait avec la poudre de cacao dans un chocolat chaud. Ainsi, pas besoin d'emballages individuels jetables ! L'autre grand avantage de nos poudres fines est que nous consommons 6 fois moins de plantes par tasse qu'un thé classique, c'est une énorme économie de matière première, et donc une belle réduction aussi de l'empreinte carbone sur l'approvisionnement.

 

A : Quelle est la démarche de Absoluthé pour réduire ses déchets ?

C : Nous avons opté pour des boîtes en aluminium qui sont rechargeables, réutilisables et en derniers lieus recyclables. Nous avons voulu les rendre les plus belles possibles, car on conserve toujours plus facilement un bel objet ! Mais elles sont avant tout conçues pour bien conserver nos thés, et elles sont accompagnées d'une cuillère doseuse pour faciliter le service. L'idée est donc d'en acheter une du parfum que l'on aime, puis de la recharger. Nous avons commencé à proposer du vrac à nos distributeurs (épiceries fines et concept store principalement), et nous aurons d'ici quelques mois des recharges sous forme de berlingots en papier recyclable pour les commandes via notre site web.

 

 A : Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite se lancer dans le recyclage de ses déchets ?

C : Quand on dit "recyclage des déchets", on pense tout de suite à la poubelle jaune, aux cartons et autres emballages. Mais il faut penser plus largement, et bien se rappeler que ce dont nous ne voulons plus reste bel et bien une ressource dans un monde aux capacités limitées. Un vieux jean est une ressource de tissu, on peut le recycler soi-même en le transformant en un autre objet textile, ou alors l'apporter dans une borne à vêtements, pour qu'il soit selon son état réutilisé en tant que pantalon ou bien que la fibre textile soit recyclée. En théorie, c'est la même démarche pour tous les produits. Cependant, tout ne se recycle pas, il est donc bon, pas à pas, de s'interroger sur la capacité à être recyclés des produits que nous achetons, et de faire ainsi progressivement des achats plus éco-responsables.

 

Découvrir Absoluthé  →